Perle d’Ebène, l’amoureuse du cheveu afro !

La NF Crush de cette semaine est Perle d’Ebène, une jeune femme amoureuse du cheveu afro. Tout simplement! C’est comme ça qu’elle se présente. Mais Perle d’Ebène c’est plus qu’un nom, c’est un concept! Et pour le comprendre, nous sommes allé à la rencontre de cette jeune Guadeloupéenne de 23 ans, étudiante en Marketing et vivant en région parisienne. Voilà ce qu’elle en dit : “Pour moi, toute femme noire, métissée s’assumant avec ses cheveux au naturel est une Perle car nous sommes toutes différentes, il n’en existe pas deux comme nous !”

Depuis combien de temps as-tu les cheveux naturels?
Je suis 100% naturelle depuis environ 1ans ½ – 2 ans, après une transition de 3 ans. C’est assez approximatif car mes deux textures se confondaient énormément. Du coup je ne me rendais pas forcement compte de mon état d’avancement vers le retour au naturel, surtout sur la fin de la période de transition.

Quel a été le déclic pour ton retour au naturel ?
À l’époque, je suivais une page Facebook appelée « Beauté Afro ». C’était une communauté où on retrouvait beaucoup de conseils pour entretenir les cheveux afro. Il y avait énormément de photos de femmes arborant de beaux cheveux naturels en bonne santé. Elles étaient rayonnantes et elles semblaient entretenir leur chevelure avec facilité. Je me suis dit alors que le cheveu naturel est bien plus beau que je ne le pensais, qu’on peut réaliser une multitude de coiffures, qu’ils peuvent prendre différents aspects et qu’ils sont facilement domptables si l’on sait en prendre soin.
Par ailleurs, je portais de longs cheveux défrisés et j’étais plutôt agacée de voir des gens observer mes cheveux, plus précisément mes racines (notamment dans les transports) en se demandant si c’était un tissage ou mes propres cheveux. Donc en plus d’avoir été agréablement surprise par ce que je voyais sur cette page Facebook, je voulais éviter de subir des regards insistants qui me mettaient mal à l’aise lorsque que j’étais défrisée avec mes longs cheveux. Avoir des cheveux naturels me « ressemblerait » plus, regards insistants ou pas. Avec des cheveux frisés, c’était réellement moi !

Parles nous de ta routine capillaire ?
J’ai une routine plutôt simple avec très peu de produits. J’hydrate quotidiennement mes cheveux avec un leave-in, puis je scelle l’hydratation avec une huile ou un beurre en insistant sur les pointes. J’utilise assez souvent la méthode green house effect* pour hydrater en profondeur mes cheveux. (Green House Effect* : Hydrater ses cheveux et couvrir ses cheveux avec une charlotte ou du papier cellophane pour créer un effet de serre pour permettre au produit appliqué de pénétrer en profondeur dans la fibre capillaire).
En fin de semaine, très souvent le dimanche, je fais un soin. Je traite d’abord mon cuir chevelu, puis les longueurs. Sur les racines, j’applique généralement une lotion pour activer la pousse des cheveux en y ajoutant de l’huile et/ou des huiles essentielles pour prévenir les problèmes de chute. Concernant les longueurs, le soin est très souvent naturel. Je fais avec ce que je trouve en partie dans ma cuisine : avocat, œuf, huile de tournesol, huile d’olive ou encore poudres indiennes. Après avoir appliqué le tout, je laisse poser sous une charlotte en plastique quelques heures ou je me mets sous le casque à vapeur 30min avant de procéder au shampoing. Je me coiffe en général de manière à être tranquille pendant plusieurs jours, et idéalement jusqu’au prochain soin. J’essaye de protéger le plus possible mes longueurs et éviter les manipulations inutiles.

Tes incontournables en matière de produits capillaires?
J’ai un gros coup de cœur pour le leave-in Shea Butter de Cantu, le premier à avoir su hydrater mes cheveux en profondeur. Je ne trouvais pas de crème qui répondait aux besoins de mes cheveux en termes d’hydratation. Autre produit que j’utilise, la lotion suractivée multi-croissance de Miss Antilles. J’ai commencé à l’utiliser quand j’étais encore défrisée, et je le garde encore dans ma routine, tout simplement parce qu’il assainit le cuir chevelu, il fait son job pour l’aspect pousse et il stop les petites chutes. Ce sont deux produits que je trouve efficaces et qui en plus, ne sont pas chers.


Et où les achètes-tu?

J’achète principalement mes produits à Paris, dans la rue piétonne de Saint-Denis il y a plein de magasins, notamment les boutiques capillaires. Il m’arrive d’en acheter également sur Internet, en particulier sur le shop de Mix Beauty qui propose régulièrement des promotions en ligne.

Quels conseils donnerais-tu aux nouvelles Nappy ?
Restez focalisées sur vos cheveux! Beaucoup de filles sont en admiration devant les cheveux de telle ou telle personne et espèrent obtenir la même texture, la même longueur, etc. Cependant, chaque cheveu est différent, vous avez votre texture à vous, et votre rythme de pousse à vous. Concentrez-vous sur les besoins de VOS cheveux, car chaque chevelure fonctionne différemment. D’autant plus que faire une fixation sur les cheveux de quelqu’un d’autre peut vous démotiver pour atteindre vos objectifs capillaires car encore une fois, on est toutes différentes !
J’ai remarqué qu’un certain nombre de nappy sont obnubilées par la pousse. Vos cheveux poussent et continueront de pousser si vous en prenez soin, alors soyez patientes !
Pour celles qui sont en transition, je sais comme cela peut être difficile par moment, si vous sentez que vous commencez à craquer, optez pour une coiffure protectrice (2 à 4 semaines), pour vous permettre de souffler un peu (mais la coiffure protectrice ne dispense pas d’entretenir vos cheveux).
Profitez de votre aventure capillaire, écoutez vos cheveux, apprenez à les découvrir. Le cheveu afro est bien plus surprenant qu’on peut le penser, alors amusez vous avec vos cheveux !

Enfin, peux-tu nous parler de ton blog ? Qu’est ce qui t’a amené vers le blogging?
Perle d’Ebène est un blog dédié au cheveu afro ; qu’il soit crépu, frisé, bouclé, ou encore en transition et dont l’objectif est de proposer des articles qui permettent d’apprendre à (re)découvrir nos cheveux, savoir comment les entretenir, etc.
Je me suis dirigé vers le blogging, car j’avais envie d’écrire sur un sujet qui me passionne. C’est en suivant des pages capillaires des blogueuses que j’ai eu envie de retrouver mes cheveux à l’état naturel, et j’en ai appris beaucoup grâce à tout cela. J’ai envie de partager ce que je découvre, ce que je teste. C’est aussi l’envie de « venir en aide » qui m’a poussé à créer le concept Perle d’Ebène. J’étais contente de trouver du contenu sur Internet auprès de blogueuses, pages, vidéos au début de mon aventure capillaire, alors je pensais que si je partageais du contenu, cela pourrait aider des personnes comme moi au début.
Beaucoup de femmes trouvent impensable de porter leurs cheveux crépus, le blog Perle d’Ebène a également pour objectif de prouver que l’on peut s’occuper de nos cheveux facilement, porter de jolies coiffures et surtout que l’on est belle avec nos cheveux naturels !

Comments are closed.